Ce que j'étais de Meg Rosoff

Publié le 12 Novembre 2015

Ce que j'étais de Meg Rosoff

Titre : Ce que j'étais

Auteur : Meg Rosoff

Maison d'édition : le livres de poche jeunesse/ hachette

Collection : jeunes adultes / black moon

Ma note : 13/20

4ème de couverture :

J'ai un siècle.
Mais mon esprit me ramène sans cesse à l'année de mes seize ans, lorsque j'ai découvert l'amour. J'avais déjà été renvoyé de deux pensionnats avant d'atterrir à Saint-Oswald, le pire endroit que j'avais pu voir jusque-là. Or, sans cette médiocre institution, je n'aurais jamais découvert cette hutte de pêcheurs coupée du monde. Sans elle, je n'aurais pas rencontré Finn. Sans Finn, vous ne seriez pas sur le point de lire mon récit.

Avis:

Personnages : Froid!

Le narrateur : je ne pouvais pas me sentir consterné par ça vie. La façon d'écrire de l'auteur mais de la distance entre le personnage est nous. Mais on doit ça peu être au fait que c'est le personnage de 100ans qui raconte histoire ce qui veux dire il y a un certain recule sur son passé. D’où le sentiment de recule que l'on a en lissant.

L'univers : On est au 20ème siècle dans un pensionnat, super glauque. Ce pensionnat est près de la mer. J'ai eu un sentiment de froid aussi, il fait froid dans l'école et la mer est glacé...

Globale : Ce livre est un OVNI, non un LINI ( livre intrigant non identifié).

Je comprend totalement que beaucoup de personnes ont abandonnés ce livre ou ne l'ont pas aimé.
J'ai essayé de le lire 3 fois depuis 5 ans mais je n'avais jamais vraiment accroché. Mais je me suis forcé et je ne suis pas mécontente avoir persévéré à ma quatrième lecture.
Ce livre est atypique. Et pour m'a par quand je l'ai lu j'ai un sentiment de tristesse et de froideur(vous avez compris je pense). Mais je ne sais pas pourquoi j'ai aimé.
Mais je ne pense pas que ce livre sois destiné pour la jeunesse :
- certain mot son compliqué (quand je les commencé au collège, je cherchais beaucoup de mot dans le dictionnaire)
- la manière dont c'est raconté (il faut bien comprendre quand on est à l'époque de l'adolescence ou quand le narrateur est adulte) et la plume de l'auteur n'est pas facile, pas très fluide.
- Les messages sont peut être difficile à comprendre (certain pas tous)
- trop de connotation historique
Les points le plus importants :
-Le personnage principal est froid on a du mal à s’attacher à lui, en plus son quotidien est assez banal. (il me fait pensé au personnage de l'étranger de Camus)
- Manque action au début du livre (les 3/4 du livre)
Pour moi c'est un très bon livre mais il est pas adapté à tout le monde et plus pour les personnes de 17ans et plus

Mais la fin est à la fois triste mais correspond totalement au reste du livre. Et si on a pas comprit tout les petit indices que l'auteur a mis on peu vraiment être surpris de la fin.

Pour conclure, je félicite les éditeurs (il me semble que c'est eux qui font ça) pour la quatrième de couverture qui est intrigante, qui colle parfaitement au livre mais peu aussi conduire ce qui l'on lus sur une fausse piste.

Si vous aimez je vous conseille : Aristote et Dante découvrent les Secrets de l'Univers

Rédigé par Tomo chan

Publié dans #Drame, #young adult

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article