Les Soeurs de la Lune, Tome 1 : Witchling de Yasmine Galenorn

Publié le 28 Mars 2016

Titre : Les Soeurs de la Lune, Tome 1 : Witchling

Titre VO : Otherworld, Book 1 : Witchling

Auteur : Yasmine Galenorn

Maison d'édition : Milady

Ma note : 10/20

4ème de couverture :

Nous sommes les sœurs D'Artigo : mi-humaines, mi-fées, agents de la CIA d'Outremonde. Etre une fée dans votre monde confère bien des avantages : nous sommes plutôt bien perçues, contrairement à nos congénères un peu moins, disons... sexy. Malheureusement, notre ascendance nous joue parfois des tours. Quand elle panique, ma sœur Delilah se transforme en chat. Menolly, elle, est un vampire qui tente de s'adapter à sa condition. Quant à moi ? Je suis Camille... une sorcière. Sauf que ma magie est aussi imprévisible que la météo, et ça, mes ennemis vont l'apprendre à leurs dépens !

Avis :

  • Personnages : C'est de bon personnages mais il y a quand même un problème majeur à mon avis. Ce problème c'est les espèces donc c'est pas vraiment du aux personnages mais plus à l'univers et ça ce répercute sur eux.

    Bien qu'à par ce problème que je vais explicité dans la partie univers, j'ai eu un manque attachement aux personnages. Je pense que c'est parce que je ne m’identifie à aucun personnage. De plus on a pas le temps de s'attacher à un personnage masculin, on ne les connaît pas donc j'ai du mal à être attiré par eux. Tout ce que je sais c'est qu'ils sont beau et fort.

  • L'univers : Bonne base trois monde avec des créatures différentes dans chaque mais c'est pas très clair en particulier quand elle mélange la culture Japonaise. Faut plus explication sur ce point (personnellement j'adore les démon renard mais il y a que ça (teen wolf (série)) je voudrais voir autre chose comme des Tengus (démon corbeau)).
    Maintenant je vais parler du problème évoqué plutôt. Les espèces : quand on a une mère humaine et un père sidhe on a pas une fille sorcière ni métamorphe. L'auteur c'est dit tien une sorcière serait bien alors je vais en mettre une alors qu'il n'y a aucune cohérence. Ça m'a vraiment dérangé, les chiens ne fond pas des chats même dans un roman de Bit-lit . Dans Merry Gentry je trouve que c'est génial sur ce point il y a bien un sidhe qui se change en animal mais c'est cohérent avec ses ancêtres. Même dans le fantastique il ne faut pas jeter la génétique à la poubelle.

  • Globale : Je n'ai pas accrocher bien que l'idée de base soit bien, le reste me laisse une mauvaise impression. En plus des choses que j'ai évoqué plus tôt, il a le problème de la fin on nous donne un super méchant on nous le décrit comme indestructible en 3 pages ils le tuent. Tout est trop facile.

  • Si vous aimez je vous conseille : Merry Gentry

 

Rédigé par Tomo chan

Publié dans #Fantasy urbaine

Repost 0
Commenter cet article