Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 11 : L'amour maudit de Gena Showalter

Publié le 8 Mai 2016

Titre : Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 11 : L'amour maudit

Titre VO : Lords of underworld, book :The darkest touch

Auteur : Gena Showalter

Maison d'édition : Harlequin

Collection : Nocturne

Ma note : 17/20

4ème de couverture / résumé:

Comme tous les Seigneurs de l'ombre, Torin est le gardien d'un démon : Maladie, à cause duquel il transmet les pires fléaux à ceux qu'il touche. Peste, choléra... tout le monde est contaminé. Les femmes surtout, avec lesquelles Torin ne peut avoir de rapport amoureux sans les contaminer irrémédiablement.

Condamné à la solitude, Torin semble s'être accommodé de son destin. Jusqu'au jour où sa route croise celle de Keeley. Venue des Enfers, celle que l'on surnomme la Reine de Sang sait comment lever la malédiction qui pèse sur les Seigneurs. Mais pour cela Torin doit la conduire dans leur citadelle. Une mission quasi impossible tant Keeley éveille en lui un désir irrépressible...

Avis :

* : voir citation(s) à la fin

  • Personnages : Je suis surprise je ne pensais pas apprécier les deux personnages principaux mais au final ça a était un coup de cœur. Keeley m'a fais beaucoup rire.

  • L'univers : Là je commence à être complètement perdu ça devient vaste, compliqué et je me perd.

    De plus il y a des incohérences.Je ne sais pas si c'est moi qui lis mal ou si auteur a mis tellement de temps à écrire ces livres que c'est plus tout à fait clair pour elle.
    Je vais donner un exemple : dans ce tome il parle de Galen qui est emprisonné par Cronos et on le libère au début de ce tome mais il me semble qu'il était parfaitement libre à la fin du tome 9 après que Cronos soit mort
    *.

  • Globale : J'ai vraiment aimé histoire de base et les personnages mais j'étais vraiment pommé ce que j'avais lu correspondais pas toujours avec ce qui était écrit dans ce tome.

  • Si vous aimez je vous conseille : La confrérie de la dague noire et Démonica

— Cronos me les a coupées avant de me jeter en prison, dit Galen en caressant l’une de ses ailes.

Rédigé par Tomo chan

Publié dans #Fantasy urbaine, #Romance

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article