Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 8 : Le Cercle Fatal de Gena Showalter

Publié le 6 Mai 2016

Titre : Les Seigneurs de l'ombre, tome 08 : Le cercle fatal

Titre VO : Lords of the underworld, book 8 : The Darkest Surrender

Auteur : Gena Showalter

Maison d'édition : Harlequin

Collection : Nocturne

Ma note : 17/20

4ème de couverture / résumé:

Dans la citadelle des ténèbres, Strider, seigneur farouche et fier, mène un double combat. Contre le démon de la guerre, d’abord, qui le hante et le condamne à gagner tous les défis. Contre Kaia, ensuite, une jeune harpie sublime et indomptable, qui cherche à le séduire et à laquelle il refuse de céder. Car Kaia, autrefois, a eu pour amant Paris, son meilleur ami, et passer après lui serait le pire des déshonneur — et un échec que « Guerre », son démon, lui ferait payer très cher. Mais un jour Kaia reçoit une étrange invitation. Ses sœurs — qui l’ont bannie de leur clan à l’âge de quatorze ans pour avoir libéré un esclave — la convient aux Jeux des harpies. Intrigué, Strider décide d’accompagner Kaia. Mais à peine est-il entré dans l’arène que la vérité s’impose à lui : les Jeux ne sont qu’un piège tendu à la belle harpie par ses rivales. Un piège mortel dont lui seul peut la sauver…

Avis :

* : voir citation(s) à la fin

  • Personnages : Super personnages, plein de vie et avec eux on ne s'ennuie pas une seule seconde. Mais (bien sur il y a un mais) c'est que comme dans toute les romance il a des choses qui se répète, pour ma pars j'ai vu tellement de fois certaine action que ça m'énerve des que je les vois. Là, on a le droit à la liaison qui a une date expiration* mais on sait pertinemment qu'ils vont quand même rester ensemble. Pourquoi rendre des personnages génial en des personnages cliché ?

  • L'univers : Franchement génial, avec les jeux des harpies ça fait une coupure dans l'histoire est ma fois agréable et j'aime bien les romans avec une compétition (un peu hors du commun).

  • Globale : J'ai beaucoup aimé c'est l'un des meilleurs tome de la saga !

  • Si vous aimez je vous conseille : La confrérie de la dague noire, Démonica

Kaia était une horrible exception... provisoire. Il la désirait plus que tout, et il l'aurait le moment venu... Point final.

Rédigé par Tomo chan

Publié dans #Fantasy urbaine, #Romance

Repost 0
Commenter cet article