Hors de Portée, Tome 1 de Georgia Caldera

Publié le 4 Octobre 2016

Titre : Hors de portée

Titre VO : /

Auteur : Georgia Caldera

Maison d'édition : J'ai lu

Collection : /

Ma note : 15/20

4e de couverture/Résumé :

Sa spécialité ? Fuir toute relation. Et on peut dire que Scarlett est docteur ès « disparition au petit matin ». Inutile de lui parler relation sérieuse, confiance et stabilité, elle en est incapable. Si investissement il y a, c’est dans la société de décoration d’intérieur qu’elle vient de créer avec sa cousine, ancienne mannequin déjantée, et qui lui prend le plus clair de son temps. Pourtant, face à son nouveau client, le très entêté et séduisant M. Mufle-Connard, plus connu sous le nom d’Aidan Stern, le savoir de Scarlett ne lui sera d’aucun secours. Mais parviendra-t-il vraiment à guérir les blessures du passé ?

Avis : Sur ma relecture

: voir citation(s) à la fin

  • Personnages : Je les aime bien, en particulier Aidan.

    Ce qui change au roman dans le même genre c'est que la faute est partagée combien de fois j'ai lu des romans ou les couples se disputent et c'était systématiquement toujours le même personnage qui est en tors (alors qu'il n'a rien fait : Rosemary beach). Je trouve que ça les rend plus humain et imparfait, c'est juste deux personnes pommés et abîmés.

    Sinon je vais vous parler de la façon dont je me représente Aidan, d'habitude les personnages sont décrit point je ne m'imagine rien ou c'est très vague. Mais la j'ai trouver ! Je vais vous montrer comment moi je le vois.

++=AIDAN STERN

Le côté mignon et adorable de chat potté (Shrek) + le côté renfermé et génie de l'informatique d'Elliot (MR.Robot)+ Le côté autoritaire et homme d'affaire de Christian Grey (Cinquante nuance de grey) = Tout ça forme note petit Aidan!

  • L'univers : Comme à peut prêt toute les romances du genre : grande ville, homme d'affaire sexy avec une enfance difficile et une fille qui manque de confiance en soi. Donc pas très innovent, mais personnellement j'aime bien, je suis une grosse , que voulez vous.

    De plus il y a une touche frenchy, je suis heureuse quand les auteurs français place leur récit en France. Pourquoi toujours les USA ? A oui, le rêve américain.

  • D'autres remarques : Petite remarque toute personnel, je ne pense pas que Captain America soit un « sale macho des années quarante ». Pour un type des années quarante au contraire je le trouve très ouvert d'esprit à ce niveau.Regarder les filles dont il tombe amoureux, forte intrépide et pas des femmes qui reste chez elle pour servir son petit mari. Je dois êtres une des rares personne a apprécier Steve !*

    Mais c'est vrai que dans Avengers il y a pratiquement le Syndrome de la Schtroumpfette, mais la veuve noire n'est pas là que pour le coté féminin. Bas j'espère !!!!

    Mais un film la veuve noire ça serait trop cool ! Bref on s'éloigne du sujet.

  • Globale : Ce livre corrige tout ce que je n'aime pas dans les romances du genre mais malheureusement, même si l'auteur corrige les imperfections, il reste banal.

    Mais la plume de Georgia Caldera est géniale, donc le livre se lit très bien.Je le conseille entre deux gros livres ou quand on a une panne de lecture pour se remettre dans le bain.

  • Si vous aimez je vous conseille : Ten Tiny Breaths

— Captain America, dans Avengers, ça, c’est un bon gros naze, observa Sonia en pouffant de rire, probablement déjà un peu ivre. Imagine ton client dans ses collants bleus à chier la prochaine fois. Aucune de ses attaques ne pourra t’atteindre, garanti sur facture !
Malgré l’absurdité de la réplique, toutes se mirent à glousser comme des adolescentes. Et Scarlett les imita. Riant de bon cœur, tandis qu’elle n’avait même pas vu le film dont il était question.
— Ouais, bah ! ton Captain America, en plus d’être ridicule, c’est un sale macho des années quarante ! renchérit la journaliste.

Hors de Portée, Tome 1 de Georgia Caldera

Rédigé par Tomo chan

Publié dans #Romance

Repost 0
Commenter cet article