Shakespeare In Love, Tome 1 : La femme apprivoisée de Christy English

Publié le 23 Janvier 2017

Titre : Shakespeare in love, tome 1 : La femme apprivoisée

Titre VO : /

Auteur : Christy English

Maison d'édition : Milady

Collection : Romance historique

Ma note : 14/20

4e de couverture/Résumé :

Quand Shakespeare rencontre Jane Austen... Anthony Carrington, comte de Ravensbrook, souhaite se trouver une fiancée docile. Ce gentleman aux passions ardentes, que la guerre a transformé en un homme impassible, exige d’être obéi de ses troupes comme de sa future épouse. Mais, promise au comte par un père endetté, Caroline Montague n'a rien d'une demoiselle aux manières affectées. Elle manie l'épée et surpasse la plupart des hommes tant au tir à l'arc qu'au fusil. Bien qu'elle trouve Anthony autoritaire, elle ne peut s'empêcher d'admettre qu'il est également trop séduisant pour la laisser indifférente. Qui sera le premier à apprivoiser l'autre ?

Avis :

* : voir citation(s) à la fin

Je suis énervée, je viens juste de finir le livre et ce livre est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. J'en ai déjà parlé dans mes précédentes chroniques, mais la trame narrative de quasiment toujours la même dans les romances. J'en ai ma claque de relire la même soupe insipide. Je veux de l'imagination, que l'on me fasse rêver que j'ai impression de découvrir une histoire différente fois, plus jamais ça :

L'homme tombe amoureux → il ne veut pas me l’avoué → mais la fille part car elle en a mare qu'il joue aux gros cons (parfois c'est la fille qui fait la conne mais c'est quand même le mec qui est responsable) ou l'un d'eux part car ça ne pourra jamais marcher (alors qu''il n'y a pas de preuves évidement) → pour finir il la récupère dans un élan de romantisme cul la praline qui fait lever les yeux au ciel.

 

Mise à part la fin que j'ai trouvée commune et banal (je le dis de façon aigrie). Et bien le début était pas mal du tout, l'histoire était prenante bien que l'écriture était trop fleur bleue à mon goût*. Tout ce qui parle émancipation de la femme me plaît énormément. Donc le début j’étais à fond dedans, le thème est bien, les personnages sont assez drôles avec leur dispute intéressante. Bref j'appréciais ma lecture.

Les 2 premier tiers du livre rien à redire mais la fin : on a les pires décisions possibles, le truc que le personnage ne doit absolument pas faire mais qu'il fait quand même alors que lui même sait qui ne faut pas la faire. En gros dans les romances les personnages deviennent cons comme des ballais ( je suis incorrigible j'utilise des expressions plus utiliser depuis des lustres).

 

Si j'avais lu ce livre il y a quelques années je pense qu'il m'aurait énormément plu mais il y a un moment ou je ne peux plus. Je n'est presque plus de coup de cœur, je devient déçus par la plupart des livres que je lis. Je lis peut être trop la même chose. Bref, fallait que mon coup de gueule tombe, c'est sur un livre.

 

  • Si vous aimez je vous conseille : La famille Charbrey

Caroline se troubla une fois encore à son contact. Il lui avait coincé un poignet contre l’accoudoir du fauteuil et maintenait l’autre de façon qu’elle ne puisse plus le menacer. Il avait passé son bras droit autour de sa taille, l’attirant contre lui et l’empêchant de tomber. Ils s’assirent ensemble, sa jupe moussant autour d’eux tandis qu’elle se perchait sur ses genoux. Elle sentit les muscles de ses cuisses se durcir. Elle surprit la chaleur de son torse contre sa poitrine.
Leurs souffles se mêlèrent tandis qu’ils se regardaient. Tout comme ses mains, ses yeux sombres la gardaient prisonnière. Caroline oublia la bienséance, se délectant de son parfum et de la flamme toute nouvelle qu’il avait allumée en elle, une flamme qui brûlait alors même qu’elle le touchait. Elle était toujours appuyée contre lui, respirant avec peine, tout entière à ses sensations, quand de sa main il lui effleura la poitrine.

Shakespeare In Love, Tome 1 : La femme apprivoisée de Christy English

Tel un feu en hiver, il la réchauffait de loin, mais sa chaleur la brûlerait si elle s’approchait trop près.

Shakespeare In Love, Tome 1 : La femme apprivoisée de Christy English

Rédigé par Tomo chan

Publié dans #Romance

Repost 0
Commenter cet article